Fans des Poppys

Forum de discution pour les fans des Poppys et des petits chanteurs d'Asnières
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Reportage sur les Poppys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Reportage sur les Poppys   Mar 11 Aoû 2009, 19:53

Petit reportage sur les Poppys dans Ciné revue du 25 Mars 1971

Ils sont les compagnons de la chanson (en herbe) de l'an 71


Au Hit Parade,ils viennent directement après Johnny Hallyday et les Moody Blues. Baptisés les Poppys,ils chantent de tout leur coeur. "Non,je ne veux pas faire la guerre",par exemple,et des négro spirituals en français. Un bain de fraicheur! François Barnheim,de chez Barclay,fut à ce point conquis lorsqu'il les entendit pour la première fois qu'il décida de les lancer.
A l'origine,il s'agissait d'une chorale. Pour faire carrière,il fallait des enfants suffisamment libres pour les répétitions,les séances d'enregistrements. Après consultation avec leurs parents respectifs,dix-sept répondirent toujours présents. Les voici en répétition et en liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mar 11 Aoû 2009, 21:53

Jacques,

C'est sympas de faire apparaitre sur le forum ces quelques lignes de ce reportage.

Tu peux en retrouver d'autres sur mon site dont voici le lien pour ceux qui ne le connaitrais pas.

http://www.e-monsite.com/jean-michel

Merci,

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mar 11 Aoû 2009, 22:48

Article paru dans HIT de septembre 72

LES POPPYS EN FOLIE

Comme tous les écoliers et les lycéens de France,les Poppys sont en vacances. Des vacances totales! Ils s'éclatent littéralement dans une grande propriété qu'on vient de leur acheter à Miermaigne près de Nogent le Rotrou,et qu'ils ont baptisés "l'Hermitage de la joie".C'est la première fois qu'ils y vont. Ils sont vraiment en folie. Une équipe de "HIT " a passé 24 heures avec eux et elle a eu vraiment l'impression d'être en présence d'une joyeuse colonie. Elle a vue vivre quarante adolescents espiègles qui se défoulent totalement. Leur seul regret est de ne pouvoir être tous réunis
dans la grande propriété. Elle ne peut tous les contenir,car ils ne sont que dix-sept à chanter,les Poppys sont en réalité quatre-vingt-dix-sept,inscrits à la chorale d'Asnières. Les autres sont partis en vacances avec leurs parents. De Miermaigne,nos reporters ont ramenés l'album photos des vacances des Poppys.
C'est parti.Finis les galas,les tournées et les devoirs. Les Poppys vont s'offrir des vacances bien méritées dans la grande propriété de Miermaigne.Pénétrez-y avec eux.Ils vous invitent de tous coeur.
Les Poppys n'ont pas voulu perdre une seconde pour s'éclater en toute liberté. A peine descendus du car,ils ont déjà pensé à une première photo originale. Dans le coffre du car.
Un rien leur suffit pour qu'ils s'amusent comme des fous. Un vieux pneu de camion trouvé dans la grange devient prétexte à un jeu.
Les Poppys profitent au maximum de leurs vacances.Ils s'en donnent vraiment à coeur joie.Notre photographe les a surpris en train de jouer à la diligence avec une vieille charette. Mais ils passent d'un jeu à l'autre avec avidité:regardez leur enthousiasme pour le ballon.
Ils devaient bien cette visite amicale aux vaches de la ferme voisine car tous les matins,les Poppys se régalent avec le lait trait la veille spécialement pour eux.
Ouf...quelques instants de détente allongés dans l'herbe de l'immense parc.Le temps de respirer et de sourire à notre photographe.Et çà repart.La folie continue.
Comme cette eau claire est bien tentante surtout quand le soleil tape bien fort sur les têtes. Mais les Poppys se contentent de faire trempette.Le bain sera pour un autre jour.
On joue aux fruits...un Poppys lance cette idée et tous se précipitent à l'assaut de l'arbre.Le jeu consiste à ne laisser apparaitre que la tête...
...Mais à ce rythme là,la journée est vite terminée.Ils ne voient pas passer les heures.Après le repas du soir,c'est le moment de détente dans la chambre avant de se coucher.Demain,une nouvelle journée de folie les attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 12 Aoû 2009, 09:46

Beau reportage !!

Merci Jacques de nous les faire partager.

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 12 Aoû 2009, 12:27

Article paru dans Femmes d'aujourd'hui du 26 avril 1972.

Ils chantent leur joie de vivre.
LES POPPYS

En moins d'un an,ces jeunes garçons-ils ont entre 10 et 14 ans-se sont imposés en France.
Ils apportent une bouffée de fraicheur,un peu d'air de printemps dans le monde de la musique de variétés,et leur popularité a passé les frontières de leur pays.
Au hit-parade 1971,ils ont largement dépassé Michel Sardou,la nouvelle vedette de l'année dernière.Leurs succès: Non,non rien a changé. Non,je ne veux pas faire la guerre.Isabelle,je t'aime. Halleluia,maman et chansons pop.
Qui sont-ils donc et comment expliquer leur succès?
Celui auquel ils doivent d'être aujourd'hui un groupe connu, homogène, unique est un professeur de musique qui répond au nom romantique de Monsieur Amoureux.
Il y a vingt ans déjà,M Amoureux formait une chorale:Les Petits Chanteurs d'Asnières
Dans cette petite ville industrielle,sur la route de Paris à Argenteuil,les enfants remportèrent des succès locaux et familiaux.
M Amoureux aurait pu s'en satisfaire et en rester là,mais il avait de l'ambition pour ses petits chanteurs. Il les familiarisa aussi bien avec Mozart qu'avec les Beatles.
_Très vite,dit-il,je me suis efforcé de rajeunir le répertoire et de le moderniser,en même temps que j'essayais d'adapter l'esprit des negro spirituals à la mentalité française.
Ce que M Amoureux ne dit pas,c'est qu'il n'a pas seulement réussi à former son groupe sur le plan musical mais aussi à lui inspirer un esprit gai,gentil,fait de joie de vivre,et qui ne laisse pas de place à la vanité ni à la rivalité.
Les Petits Chanteurs d'Asnières chantent pour le plaisir. C'est tout. Ils sont Aujourd'hui quarante-cinq,et c'est parmi eux que sont choisis les Poppys.
C'est dans une église que naquit l'idée de leur premier enregistrement
M Bernheim,de la firme Barclay,les ayant entendus chanter,avait compris que ces voix d'enfants "parleraient" au public. M Amoureux fut facile à convaincre,et accepta d'enregistrer un disque. Un premier problème se présenta à lui:quarante-cinq chanteurs c'était trop. Après une sévère sélection,les Poppys virent le jour.Ils ont néanmoins conservé leur place dans le choeur.
- Il est tout à fait exclu que quelq'un se comporte chez nous en vedette,dit Mme Pailly,la "mère" de l'ensemble.Heureusement,l'esprit est tel que nul n'y songerait.
Dès qu'ils redescendent d'un podium,les Poppys ne sont plus qu'une bande joyeuse,turbulente et bruyante.Deux moniteurs ont beaucoup de mal à les contenir:tout est sujet à rire,à cris et un entretien avec le groupe se transforme vite en un vaste éclat de rire.
Entre eux,une belle fraternité,sans aucune distinction de rang,de race,de religion ou de politique.Fils de haut fonctionnaires,d'ouvriers,d'employés ou d'indépendant,ils sont liés par un amour commun de la musique.S'il existe quelques solistes,M Amoureux veut qu'ils soient régulièrement remplacés.Il en ira ainsi de Bruno,douze ans,une voix remarquable,chaude et sensible.Ce jeune métis est passé à l'avant plan par son solo dans "Non,je ne veux pas faire la guerre" et "Non,non rien a changé".C'est lui aussi qui récite le prologue de "Noël 70"
Harry a treize ans; on l'appelle le gentleman,en raison de son ascendance anglo-saxonne.
Benoit,douze ans,est sans doute le plus indiscipliné et le plus sauvage des Poppys;il a une voix un peu cassée qu'anime un étrange vibrato.Pierre,dix ans,l'un des benjamin,possède un timbre particulièrement clair et pur.Il chante sans cesse et partout,du réveil au coucher.Son institutrice éprouve bien de la peine à lui faire comprendre qu'il faut parfois laisser les cordes vocales en repos.
C'est Gaby,l'une des plus jolies voix du groupe,qui interprète remarquablement le thème musical de "Belle et Sébastien"et de "l'Oiseau".
Tant de succès,une vie trépidante faite de répétitions,de voyages et de récitals auraient pu nuire à leurs études.Mais les responsables du groupe veillent
-Nous ne voulons pas exiger d'eux plus de deux ou trois heures de répétitions par jour.
C'est peu,mais leurs études n'en permettent pas davantage.Ainsi qu'en témoignent leurs notes scolaires,les Poppys sont de bons élèves et de vrais enfants,heureux.C'est pour cela sans doute,qu'ils chantent si bien.

,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Jeu 13 Aoû 2009, 22:26

Les articles ont commencé à être mis sur mon site: http://www.e-monsite.com/jean-michel, grace à "Pautel" qui me les a envoyé.

Ainsi vous pouvez les lire, découvrir, mais aussi voir les photos qui ilustres ces pages.

Encore merci à toi, Jacques, qui nous fais découvrir ces nouveaux articles.

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Sam 15 Aoû 2009, 16:01

J'ai ajouté les derniers articles des reportages de magazines auquel nous parlait "Pautel" sur mon site referencé si dessus. N'hésitez pas à les consulter, d'autant plus que d'autres reportages sont déja sur mon site.

A bientôt,

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Sam 15 Aoû 2009, 16:08

Jean Michel
Il faudrait que tu modifies ton message où tu indiques l'adresse de ton site
Il y a un point après Michel qui empêche l'accès ,alors que plus haut celà passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Sam 15 Aoû 2009, 16:45

Merci Pautel de l'avoir souligné, je redonne l'adresse de mon site sur Les Poppys car je ne peut modiffier mon message:

http://www.e-monsite.com/jean-michel

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Jeu 20 Aoû 2009, 14:27

Reportage du N°3 de HIT d'avril 1972

Ils sont millionnaires du disque mais pour eux non non rien a changé.

Les POPPYS viennent de recevoir les résultats de leurs ventes de disques.Ils ont battu tous les records.En un an,ils ont vendu plus de 3 millions de disques.
Si ces 17 petits chanteurs,avec leur "bonne bouille" ont réussi à créer une véritable "usine du SHOW BUSINESS" qui rapporte des millions,ils ne sont pas plus riches pour autant.Ils sont restés les petits garçons qu'ils étaient avant de devenir célèbres.
Pour s'en rendre compte,il suffit de les suivre pendant quelques jours au hasard de leurs tournées.
Voici par exemple,quelques détails auxquels vous ne vous attendez certainement pas.Quand ils font escale dans une grande ville de France,ils ne descendent jamais dans un palace,comme le font les autres artistes.Ils ne sont pas particulièrement attirés par le luxe.

Ils refusent les cocktails...pour faire leurs devoirs.

La plupart du temps,ils passent la nuit dans des "foyers de jeunes" et ils prennent leurs repas dans des cantines.Ils préfèrent cela.C'est pour eux l'occasion de rencontrer d'autres garçons du même âge.
Quand ils sont invités à des cocktails,ou à d'autres cérémonies,ils refusent.
Ce n'est pas par fierté,c'est tout simplement parce que les Poppys n'oublient pas une chose:ils sont tous écoliers et quand ils sont en tournée,la classe n'est pas terminée pour autant.Ils emmènent toujours avec eux leurs cartables et leurs livres et ils consacrent leurs heures de liberté à "potasser"
Mais alors si rien n'a vraiment changé,pourquoi les Poppys continuent-ils à se dépenser sans compter et à parcourir les routes de France.A quoi sert tout l'argent qu'ils gagnent et où passe-t-il?
Tout d'abord,vous l'ignoriez peut-être,les Poppys ne sont pas dix- sept,comme vous avez l'habitude de les voir,mais quatre-vingt-dix-sept.
En effet,ils font partie de la chorale des petits chanteurs d'Asnières. Lorsque l'un deux est malade,ou que sa voix mûe,il est immédiatement remplacé par l'un des petits chanteurs qui constituent une réserve intarissable.C'est pour faire vivre cette chorale et pour qu'elle accueille chaque année d'autres enfants que les poppys chantent.Lorsque nous avons posé la question à M.AMOUREUX,le Président du Conseil d'Administration qui gère leurs affaires et qui signe les contrats. Il nous a suggéré de nous adresser à " l'attaché de Presse"du groupe,Jean-Pierre dit " Bouboule" .Il n'a que onze ans et demi mais il s'exprime comme un grand et connait bien la question.

"Bouboule" est le soliste qui interprête "Isabelle,je t'aime ".

-"Lorsque j'ai commencé à chanter avec les Poppys dit-il,je savais comme tous mes camarades que ce n'était pas pour devenir une vedette et gagner des millions.On m'avait bien expliqué que nous faisions tous partie d'une même maison,la chorale des Petits Chanteurs d'Asnières et que c'était à cela seulement qu'il fallait penser.Mes parents aussi me l'ont bien expliqué et aujourd'hui,je suis fier de tout ce que nous avons fait mes camarades et moi.Grâce aux disques que nous avons vendu nous allons bientôt faire construire une très grande maison de campagne vraiment extra,pour plus de cent personnes.Nous irons y passer les vacances scolaires. Nous n'aurons plus besoin de louer une maison où l'on ne pouvait jamais faire ce qui nous plaisait,comme avant. Cette maison de campagne sera celle des Petits Chanteurs d'Asnières d'aujourd'hui et de demain.

"Un boeing pour nous tous"
Depuis quelque temps,nous avons aussi un car ultra- moderne pour nos déplacements,avec une chaine stéréo;un réfrigétateur,pour boire frais et des sièges couchettes.C'est formidable,non!Maintenant on ne verra pas passer les cent mille kilomètres que l'on a fait chaque année.Nous pensons d'ailleurs acheter deux ou trois nouveaux cars pour les autres petits chanteurs de la chorale.Ils nous serviront à partir tous ensemble en vacances.Nous avons également prévu d'organiser des voyages à l'étranger afin de découvrir le monde.
Nous louerons certainement un Boeing pour nous tous.D'ailleurs nous allons nous réunir bientôt pour décider du pays où nous passerons une partie des vacances cette année.
Lorsque je les ai rencontrés dans leur jardin d'Asnières,les Poppys jouaient comme tous les enfants du quartier.Philippe(1) (car ils sont plusieurs),Jean-Pierre,Benoit et Jean-Jacques jouaient au football;Bernard,Olivier et Pascal lisaient sagement un bouquin dans leur petit coin;Philippe rêvait de voyage en feuilletant une brochure illustrée sur l'Afrique.Assis sur un banc,Philippe(3),Olivier,Pierre,Harry et Christophe discutaient bruyamment de musique.
Jean-François fabriquait un bateau dans une écorce d'arbre;Philippe et Bruno jouaient avec un petit chat.Quant à Gabriel,il fabriquait comme toujours des objets bizarres avec des boites de conserve.
Quand Monsieur Amoureux est arrivé souriant,ils ont tous abandonné leurs jeux,ils l'on rejoint en courant,ils lui on serré la main et ils sont tous repartis tous ensemble, sur l'ordre de Pascal qui cria:
-A l'usine !

C'était peut être une expression lancée au hasard pour plaisanter,mais quand même,quelle merveilleuse usine représente les Poppys,une usine sympatique avec dix-sept petits patrons qui ne veulent être que des ouvriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mar 25 Aoû 2009, 14:43

Voici un nouveau petit reportage paru dans un supplément de "Nous Deux" du 01/04/1977.

Ce sont les Poppys "bis"

"Il faut une fleur pour faire le monde. Et l'on n'est jamais assez nombreux pour le chanter" ajoutent en coulisses les Poppys qui ont découvert les joies de la chorale sur les bancs de l'école primaire.

Ces vedettes du hit-parade ont toutes entre huit et quatorze ans.C'est dire que le palmarès scolaire a autant d'importance pour eux (et pour les parents) que les succès glanés sur les scènes ou sur les plateaux de télévisions.Pas questions de "sécher" les cours pour assurer un gala ou enregistrer un disque.Le dimanche et le mercredi sont réservés à ce genre de travail; les autres jours de la semaine,les Poppys redeviennent des enfants comme les autres et rien,dans la cour de l'école,ne les distingue de leurs camarades.
Heureusement,ils habitent tous Asnières ou Gennevilliers,dans la banlieue parisienne. Ils peuvent donc se réunir le soir,deux fois par semaine,dans une salle prétée par la municipalité d'Asnières.Là,ils répètent sous la direction de leur manager,Jean Amoureux,discutent avec lui des thèmes de chanson,des contrats à honorer et autres problèmes qu'implique une activité artistique publique.
Le plus important est celui de la voix...et du renouvellement du groupe,car la voix mue à l'époque de l'adolescence.Quand un garçon ne peut plus tenir sa place d'alto ou de soprano il faut le remplacer.En sept ans(les Poppys ont enregistré leur premier disque en 1970 avec Noël 70 et non,je ne veux pas faire la guerre)le groupe a subi plusieurs modifications.
La dernière en date remonte au début de l'année 1975.
-Pendant deux ans,dit Jean Amoureux,les Poppys n'avaient rien enregistré.Ils ont fait une retraite studieuse consacrée à la recherche d'un nouveau son et de nouveaux éléments vocaux.Mais la carrière scénique du groupe n'a jamais été interrompue et leur cote internationale (en Allemagne, en Hollande ,en Suisse,en Belgique par exemple) n'a pas souffert de ce silence relatif.
La plupart des anciens Poppys,ceux qui ont entre 20 et 22 ans aujourd'hui,ont gardé des contacts avec le groupe;certains sont devenus instrumentalistes et accompagnent leurs jeunes camarades,d'autres nous aident dans les tâches administratives.
Au niveau du répertoire,l'évolution est sensible,Les chansons sont moins contestataires et moins agressives.Elles sont plus poétiques et plus douces sur le plan des textes ou de la musique.A la dénonciation de la guerre, du racisme et des injustices succèdent maintenant l'écologie et la défense de l'environnement;des thèmes qui s'accordent bien aux préoccupations et aux espoirs des jeunes.Mais organiquement,dans le groupe,rien n'a changé;c'est d'abord le plaisir de chanter qui nous inspire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
modérateurs
modérateurs
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 10:56

Merci pour la reproduction des articles.

N'oublions que ceci est archi faux :

"C'est dans une église que naquit l'idée de leur premier enregistrement
M Bernheim,de la firme Barclay,les ayant entendus chanter,avait compris que ces voix d'enfants "parleraient" au public. M Amoureux fut facile à convaincre,et accepta d'enregistrer un disque. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 11:17

Bonjour François.
Oui,c'est sur que c'est faux,car tu as rétabli la vérité dans ton excellent livre ,que je recommande d'ailleurs à tous.
Je me contente juste de retranscrire mots à mots les articles de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 21:26

Oui, c'est vrai, tu as raison François de le préciser.
Le souci avec certains journalistes c'est qu'ils marque un peu ce qu'ils veullent malgrès les notes qu'ils prennent durant la rencontre. Ce qui montre que même dans les années 70/80 le bût reste le même qu'à ce jour, c'est le gain de la vente (je trouve pas le terme exact), un peu comme l'audimat pour la télé.

Heureusement que tu as créer ton livre "mémoire" afin de "redonner à caésar ce qui appartient à caésar."

Dernière chose: J'ai enfin réussi à ajouter les deux pages que m'a envoyé gracieusement notre ami jacques sur mon site.

Merci Jacques encore une fois.

A bientôt,

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
François
modérateurs
modérateurs
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 22:02

D'après ce que j'ai compris c'est plutôt le service de presse de la maison Barclay qui a créé cette légende pour que ça fasse vraiment "conte de fées". Tous les médias parlant des Poppys ont relayé la même histoire. C'est vrai qu'il ne faut pas trop pousser certains journalistes (pas tous, heureusementà pour qu'ils racontent n'importe quoi, et pourvu que ça fasse vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
modérateurs
modérateurs
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 22:05

Permettez-moi de corriger la coquille :
"...(pas tous, heureusement) pour qu'ils racontent n'importe quoi, et pourvu que ça fasse vendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
modérateurs
modérateurs
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 26 Aoû 2009, 22:14

Une autre observation.
Hormis cette question de légende, la plupart de ce que disaient les journalistes était tout de même exact.
Merci encore à toi, Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Ven 28 Aoû 2009, 11:39

Lu dans Télé poche N° 277 du 2 juin 1971.


Les Poppys amoureux d'Isabelle.

Par milliers,avec une véhémence rarement atteinte,vous nous avez écrit votre déception de ne pas avoir entendu "les Poppys",le 5 mai,au cours de "Tempo"...Avec un mois de retard,le samedi 5 juin,dans la partie variétés d'"Aujourd'hui Madame" (2ème chaine,14h15),vous allez enfin revoir à la télé ces dix-sept écoliers chantants venus de Gennevilliers et d'Asnières,ces champions de la popularité qui,depuis plusieurs mois,sont en tête du hit parade avec deux chansons .Devenus célèbres avec "Noël 70","Non,je ne veux pas faire la guerre" et "Non,non,rien n'a changé",ils chantent pour vous deux nouveautés:"Alléluia maman" et leur première chanson d'amour: "Isabelle,je t'aime". Vous reverrez les Poppys à Télé Dimanche,le 13 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Ven 28 Aoû 2009, 14:49

Télé 7 jours N° 559 du 9 janvier 1971.

Les joyeux jeudis des Poppys de Noël

Voilà trois mois,ils n'étaient qu'une bande de galopins de la banlieue nord de Paris. Ils sont aujourd'hui l'un des succès musicaux de l'hiver. Leur "Noël 70 "est en passe de devenir un des grands classiques des chants de la Nativité. Ces juvéniles vedettes s'appellent les "Poppys". Nous les verrons le 19 janvier à la TV (1ère chaine ) dans l'émission de Guy Lux. Les Poppys (dix-sept garçons de dix à treize ans habitant Asnières ou Gennevilliers)ont été fondés par Jean Amoureux,qui voulait seulement leur faire partager sa passion du chant choral. La célébrité ne leur est pas monté à la tête;la plus grande joie des Poppys est une joie simple:un jeudi à la patinoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Ven 28 Aoû 2009, 15:51

Merci à Jacques pour ces trésors,

Vous pouvez retrouver tous ces articles scannés dans mon site
toujours grace à jacques alias Pautel.

A bientôt

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Ven 28 Aoû 2009, 15:52

Nous deux Flash supplément du N°1234 du 1er février 1971.

Quand les Poppys chantent.....

Ils sont dix-sept garçons (entre dix et treize ans) venus de Gennevilliers et d'Asnières,des écoliers dont la principale distraction est de chanter. Ils se réunissent dans un local que leur a attribuer la municipalité d'Asnières et ils chantent sur des musiques qui vont de Mozart aux Beatles. Le dimanche,ils vont de paroisse en paroisse animer les messes avec des chants nouveaux et rythmés que les fidèles reprennent en choeur. Ces Poppys ont -lors de ces dernières semaines-commis un véritable attentat contre papa Noël. Malgrè leur jeune âge,ils ont déjà pris conscience des grands problèmes de notre temps et ils contestent et attaquent en proclamant; "A tous les enfants de part le monde entier,dont les pays sont en guerre plus souvent qu'en paix,je déclare la trève pour quelques instants en qualité de président des moins de vingt ans. "
C'est Bruno ( douze ans) qui dit ce prologue de Noël 1970 et dont la voix chaude et sensible donne une intensité poignante à " Non,je ne veux pas faire la guerre ".

Harry,(treize ans) est le gentleman du groupe. D'origine anglo-saxone il a donné le sens du rythme aux couplets de Noël 70.
Benoit (douze ans ) est le plus turbulent du groupe. Quant à Pierre (dix ans ) il chante toujours et partout,à la maison,dans la rue,à l'école où l'institutrice a dû se résigner à le laisser chantonner doucement pendant les cours. Sa voix pure et claire se manifeste tout particulièrement dans " Non,je ne veux pas faire la guerre." (Ce disque Barclay a pris la tête du hit parade en janvier. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Ven 28 Aoû 2009, 17:00

Dans celui ci aussi il y a la même erreur historique,mais je retranscrit mot à mot dans le contexte de l'époque.

Nous deux Flash Supplément du N°1250 du 1er juin 1971.

Des enfants qui chantent l'Amour: Les POPPYS.

Ils chantent l'amour humain,l'amour des hommes de toutes les nations,de toutes les couleurs,de toutes les confessions. Malgrè leur jeune âge,ils ont déjà conscience des grands problèmes qui caractérisent notre époque et leur simplicité,leur conviction sont très grandes pour chanter l'espoir (toujours décu) de paix dans le monde,de cet amour universel que leurs ainés cherchent depuis que le monde est monde.
Ils ont grimpés les marches du " hit parade" et,avec leur second disque,ils sont arrivés au sommet. Autour de Noël,ils avaient fait une entrée fracassante dans le monde du disque avec Noël 70 et Non,non je ne veux pas faire la guerre.Ils ont fait un second disque avec les mêmes auteurs et c'est Non,non rien a changé,Lioubov amour qui n'est pas moins réussi. Près d'un million de disques vendus!

Leur nom de consonance anglaise pourrait tromper. Ce n'est pas un groupe pop anglo saxon,mais dix-sept écoliers français âgés de huit à treize ans,venus de Gennevilliers et d'Asnières,qui n'ont qu'une distraction: chanter. Leur aventure a commencé en octobre dernier lorsqu'un collaborateur d'Eddie Barclay,François Bernheim,les découvrit dans l'église Saint Augustin où se produisait la chorale d'Asnières.Ils enregistrèrent alors Noël 70 et Non,non je ne veux pas faire la guerre. "Les¨Poppys étaient nés. Ils vont à l'école comme tous les petits garçons de leur âge et ils répètent leurs chants les jeudis et samedis après -midi dans un local prété par la municipalité d'Asnières. Pour le moment,ils ne paraissent pas en scène mais chantent dans les églises,dans le style negro-spiritual. Pourtant ils feront une tournée en juillet sur la côte d'Azur. Et peut-être la feront-ils dans le car payé par les centaines de milliers de disques vendus jusqu'ici.
Ils ont trouvés le moyen de concilier leurs études avec leur amour de la musique et ils sont fanatiques des Beatles,des Rolling Stones,de jazz et de Mozart. Au début,quelques solistes se détachaient ;Bruno qui dit le prologue de Noël 70 ,Harry,d'origine anglo-saxonne,qui a imprimé son rythme aux couplets de Noël 70; Benoit,le plus turbulent et dont la voix légèrement voilée possède un vibrato exceptionnel;enfin,Pierre qui chante toujours et partout,même à l'école pendant les cours. Il parait que désormais les dix-sept écoliers chantants sont solistes à tour de rôle.

_____________________________________________________________

Ils sont dix-sept garçons de 8 à 13 ans de Gennevilliers et d'Asnières qui ont vendu plus de 400 000 disques pour Non,non je ne veux pas faire la guerre et Noël 70. Dans le nouveau disque-Non,non rien a changé,qui prend un départ foudroyant,ils constatent que la trève qu'ils avaient demandée n'est pas venue.¨Pour eux,tout a changé: vacances dans le Midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pautel



Nombre de messages : 295
Age : 66
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 02 Sep 2009, 13:10

Magazine "Record N°111 de mars 1971"


Les POPPYS.

Ils ne veulent pas faire la guerre.
Ils sont 16*
Ils habitent Asnières

Un coin de banlieue,Asnières -déjà célèbre par le fameux 22 de Fernand Raynaud- un coin d'Asnières,juste à la limite de Gennevilliers,où les usines,leurs bruits et leurs fumées forment le décor de la vie quotidienne.
Immeubles neufs,taudis,maisons bourgeoises,vieux HLM rouges crasseux,s'entremêlent autour de quelques derniers terrains vagues où poussent de mini-bidonvilles. C'est dans ce cadre que vivent les Poppys,16 garçons de dix à quatorze ans,de la 6e à la 3e.
"Noël 70" et "non,je ne veux pas faire la guerre" les ont brusquement fait connaitre...La télé et la radio se les arrachent.Des vedettes? Essayez de le leur dire et ils vous poufferons de rire au nez,ou bien ils vous balanceront quelques répliques à vous couper le sifflet. Car ils ont la gouaille du titi parisien. Entre eux ils s'appellent: Concorde,Bouboule,Têtu,La bique,P'ti boeuf,etc. Ils sont aussi décontractés sur le plateau de Midi-Magazine que dans leur local d'Asnières. Le local type des groupes qui n'ont pas beaucoup de moyens.

Il ne suffit pas de chanter...Il faut aller en classe.

Jeudi,Europe-Midi;pas de problème,c'est jeudi. Mardi; émission de Guy Lux. Répétition de 13 heures à 14 heures,et en place à la Maison de la radio à 18 heures! Là tout se complique: il faut une heure pour se rendre d'Asnières à la Maison de la radio,en bus et en métro. Les parents se jettent des regards mi-amusés,mi-inquiets et se chuchotent gravement des mots,comme cours de math,cours de français...Ils semblent nettement plus détendus lorsqu'ils évoquent les cours de gymnastique et de musique. Cela a duré bien longtemps et beaucoup de points d'interrogation demeuraient lorsque j'ai plongé au milieu des Poppys.

Qu'est-ce qu'un Poppys?

-Oui,qu'est-ce qu'un Poppys?
-C'est un mec intelligent!
Il me lance ça un peu goguenard,en appuyant.
-Ouais,intelligent.
Mais le sérieux revient rapidement
-C'est un gars qui aime le rythme.
C'est vrai,ça. Du rythme,du swing,ils en ont pleins la voix.

-Qu'est ce que vous pensez de vos chansons?
-C'est bien!

-Vous ne voulez pas faire la guerre?
-Non. Mais peut être qu'on sera quand même obligé de la faire un jour...
-Moi,je ne crois pas que j'aurais le courage de déserter...des guerres,il y en a toujours eu,et il y en a encore maintenant...Si on avait chanté ça il y a trente ans,on aurait été plurôt mal vus...

-Vous préférez vos chansons à d'autres,par exemple à celle que vous chantez avec Zanini:l'ami Rémi n'a pas mis l'habit de Gaby?
-L'ami Rémi c'est bien,mais les Poppys c'est mieux...Non,pas à cause des copains,mais à cause des chansons ,à cause de ce qu'elles veulent dire.

-Que pensent de vous vos amis de classe?
-Au début,ils nous "chariaient",mais quand ils ont vu que les Poppys avaient du succès,ils ont changé d'attitude, Certains ont acheté le disque et nous ont demandé de les dédicacer.

Des vedettes?

-Cela prend du temps d'être Poppys?
-Non pas plus qu'avant.On chantait déja dans la chorale.

Ils chantent. Ils vont en classe. Harry et Jean- Jacques sont déjà en 3e,les autres en 4e,5e et 6e,ou même en primaire. Ils aiment le foot. Ils enregistrent des disques,sans se prendre au sérieux.

Les responsables de ce lancement des Poppys sont deux personnes de la maison Barclay,un jeune compositeur et une dame,François et Jacqueline. ils essaient de protéger les Poppys contre les risques du succès,contre les journalistes; "Ce sont des jeunes,pas des vedettes. Il faut qu'ils vivent leur jeunesse".Ils sont responsables des chansons que chantent les Poppys. "Les jeunes en savent autant que les adultes sur les sujets les plus sérieux. Ils voient la télévision,lisent les journaux.Pourquoi ne chanteraient-ils pas ces problèmes du monde qui sont tout près de leurs préocupations?..."
Record,à qui bien souvent vous écrivez vos joies,vos révoltes,vos peurs,votre désir de paix,ne peut être que d'accord.
François et Jacqueline n'ont pas encore pensé à mettre en chansons la vie scolaire et ses problèmes. Pourquoi pas,un jour?...Si cela arrive,ces chansons seront encore des chansons d'espoir,comme les autres. Graves peut-être,mais pas tristes. Car les Poppys respirent la joie. Ils sont heureux.

_____________________________________________________________


*Pourquoi 16?Peut-être qu'il y en avait un de malade le jour du reportage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Michel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 50
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   Mer 02 Sep 2009, 13:50

J'ajoute que cet article à été ajouté sur mon site avec les precedents, grace à notre ami Pautel alias, Jacques. Merci encore.

A bientôt

_________________
Bien amicalement,

Jean-Michel

administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandespoppysetpcaif.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reportage sur les Poppys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reportage sur les Poppys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage 15 Août ARTE
» [Vidéo] Reportage 16/04/2009 RTL Explosiv : Tom Kaulitz frappe une fan.
» [Vidéo] Reportage 100 % Tokio Hotel sur RTL pendant 48 mins
» Reportage sur m6 (MEGALOL!)
» [Vidéo TV] Reportage sur Yvi P, sosie de Bill et fan de TH - SternTV 07.09.2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fans des Poppys :: Les Poppys :: Discussion générale-
Sauter vers: